Main menu
Home
Board Members and Senior Staff
Legislations
Licensing
License Application
License holders
Complaints
Communiques
Vacancy
Contact

News and Events

Notice - APPLICATIONS FOR PRIVATE COMMERCIAL FREE TO AIR FM RADIO BROADCASTING LICENCE

 

 

 

Communiqué de presse

L’IBA sanctionne Radio One

L’Independent Broadcasting Authority a pris la décision de sanctionner Radio One en exigeant que cette station de radio suspende la diffusion de son émission « Enquête en direct » pendant un jour, le mercredi 14 août 2013.

Cette sanction intervient suite à des jurons proférés durant l’édition du lundi 15 juillet 2013 d’Enquête en direct. Radio One et son animateur, Finlay Salesse ont laissé tenir à l’antenne, des propos grossiers se rapportant au viol et pouvant être assimilés à une incitation à des violences à l’égard des femmes.

Certes, l’animateur Finlay Salesse a présenté ses excuses aux auditrices et auditeurs de Radio One le lendemain de la diffusion de ce programme mais l’Independent Broadcasting Authority déplore le fait que lors de l’émission en question, l’animateur Finlay Salesse ne soit pas intervenu pour modérer ou condamner les propos de la personne qui intervenait ou l’inviter à faire preuve de retenue.

D’autre part, toutes les stations de radio à l’île Maurice sont dotées en interne d’un mécanisme de diffusion en léger différé. Il y a un décalage de 30 secondes entre ce qui se dit dans les studios d’une station de radio et ce qui est diffusé. Ce « broadcast delay » permet aux animateurs des émissions en direct, d’avoir un contrôle sur les propos qui peuvent être tenus par un auditeur ou une auditrice qui intervient au téléphone ou en studio.

Radio One est responsable de tout ce qu’elle diffuse. Cette station de radio et son animateur, Finlay Salesse ont admis ne pas avoir utilisé ce mécanisme qui aurait permis d’éviter que des propos inacceptables soient diffusés. Un laxisme que l’Independent Broadcasting Authority trouve choquant.

En sanctionnant Radio One et son animateur Finlay Salesse, l’Independent Broadcasting Authority veut donner un signal fort à toutes les stations de radio que les jurons ou les propos grossiers ne seront pas permis, tout en respectant la liberté des Mauriciens et des Mauriciennes à exprimer leurs opinions.

Pour l’Independent Broadcasting Authority, les espaces de liberté d’expression sur les chaînes de radio, ne doivent pas devenir des plateformes où certaines personnes malintentionnées essayent de porter atteinte à la dignité humaine.

Port Louis, ce 13 août 2013